Carnet d'humeurs

Un carnet d'humeur au fil des jours : réflexions, poèmes, photos, envies, comment vivre un cancer du sein, combat quotidien, rester femme et mère malgré tout, coups de gueule et pieds de nez

27 février 2010

854 - "Je vais bien, tout va bien..."

droopy_i_m_happy

Que dire quand tout parait aller bien? quand rien de spécial ne cloche? quand tout roule tranquillou pèpère?... et pourtant il y a comme un défaut dans le truc, comme un cheveu sur la soupe, comme du gaz dans l'eau.

A l'extérieur, R.AS., rien de particulier à signaler. Pas de désagrément de peau trop sèche, de peau de crocodile. Pas d'ennuis de petits boutons ou de bobos qui tardent à se cicatriser... non, non de ce côté là tout va bien.

C'est plutôt à l'intérieur qu'il y a des ratées comme des petits trucs qui empêchent la machine de bien se comporter, qui me donnent par moment envie de prendre ma coquille de Caliméro.... que je me refuse à endosser (enfin jusqu'à présent tout du moins).

Mais à cela rien de bien anormal. J'arrive au milieu des 6 protocoles et avec lui arrive les gros examens de contrôle : grosse, grosse prise de sang qui me donnera l'état général de ce qui se passe à l'intérieur (plaquettes, globules, diabète, cholestérol, créatinine et bien entendu les marqueurs) et IRM cérébral (des fois que...) et puis je n'ai pas envie d'aller dans le gros tuyau, d'aller me faire piquer, d'aller me faire prendre beaucoup de petites éprouvettes. Comme à chaque fois, cette attente est difficile, cette attente est angoissante. Comme à chaque fois je ne peux m'empêcher d'avoir la trouille au ventre et de penser (par moment seulement) au pire et si j'écris aujourd'hui c'est justement que j'y pense à tout ça.

Bien sur, a priori, il n'y a aucune raison pour que les analyses et examens ne soient pas "bons", depuis deux mois je fais tout ce qu'il faut pour... je sais !!! mais c'est irrationnel, irraisonné comme état d'esprit. C'est une chose qui me poursuit depuis longtemps et qui me rattrappe occasionnellement dans les jours "pré" examens et je sais qu'il en sera toujours ainsi. Il y a au fond de moi une petite part (toute petite mais qui existe tout de même) d'angoisse, de peur, de frissons et cette petite part par moment prend toute la place.

C'est plutôt à l'intérieur qu'il y a des ratées avec l'approche des examens de "milieu" de protocoles. Depuis quelques jours (et c'est psychologique, je le sais et je le sens) j'ai comme qui dirait "mal partout" pour tout et pour rien, je me sens "chiffon mou", je me sens Caliméro, je veux retrouver ma coquille. Tout ira mieux demain, dans quelques jours, quand je serai dans le "bain", dans l'action et non plus dans l'attente. Elle est usante, fatiguante, angoissante cette attente. Je préfère 100, 1000 fois savoir que d'attendre.

Mais pour le moment, je suis là et je ne peux rien faire d'autre que d'envisager, d'anticiper, de prévoir, de perdre patience. Pour le moment je suis comme en suspension et j'attends de retomber en espérant que la chute ne sera pas trop douloureuse, qu'elle se fera en douceur, sans trop de dégâts.

Allez Matelot, sort sur le pont, regarde au loin la mer qui tangue, respire un grand coup et avance !!!

Posté par Béatrice à 06:45 - Humeur du Jour - C'est ici qu'on papote[23] - Permalien [#]

Commentaires

    kikou

    l'adrénaline arrive avec l'attente du résultat, je ne suis pas docteur mais moi j'ai vu une Béa superbe, avec un bel appétit dans l'assiette, une joie de chaque instant, alors matelot accroche toi a la barre nous sommes avec toi
    rêve positif
    gros bisous

    Posté par babette, 27 février 2010 à 06:52
  • Je suis de tout coeur avec toi par la pensé. BISOUS et douce journée.
    Domi

    Posté par Domi, 27 février 2010 à 07:34
  • Je ne connais personne qui soit tranquille à l'approche d'examens (surtout si importants que ceux là). Je trouve ça normal et humain de ressentir un fond de "trouille" que l'on ne ressent pas en général face à la maladie, de l'angoisse et tout ce que cela entraine. Mais comme tu le dis c'est surtout l'inaction qui t'angoisse avant tout. L'action venant, tu gères mieux. Alors énormes bisous pour te donner la patience d'attendre et le courage. Le soleil est là aujourd'hui, en faisant mille choses, le temps passe plus vite ! à mardi j'espère.

    Marie Claude

    Posté par Marie Claude, 27 février 2010 à 08:49
  • coucou

    normal que tu sois angoissée dans cette attente qui parait toujours longue. Mais nous attendons avec toi, avec toi nous espérons que les nouvelles seront bonnes. De grosses bises pour remplir ces moments pénibles.

    Posté par béa, 27 février 2010 à 09:44
  • Bonjour,
    Oui allez bon courage, et c'est bien de s'occuper l'esprit avec des choses agreables en attendant, pour ne pas trop y penser.
    Bises de Hollande ou il pleut et vente et bon week-end malgre tout cela xxx

    Posté par Malgretou, 27 février 2010 à 11:48
  • Qui ne l'aurait pas cette trouille au ventre ? c'est normal et on ne peut pas faire grand chose pour l'éviter... mais jusqu'à présent tu mènes bien ta barque, tes amies montent à bord et vous vous faites de belles escapades qui doivent te remonter à fond le moral. Continue ainsi et pense à la prochaine balade avec tes amies. Bisous - Claude

    Posté par claude, 27 février 2010 à 16:48
  • tant qu'ta mal au ventre... t'es vivante! alors pas besoin de ce faire du mal pour se sentir bien! comme l'a dit Babette, regarde ce que nous avons fait! et tu en as la preuve en photo! bonne mine, regard vif et pétillant! que du positif tout ça! mais l'adrénaline ça bouste, alors laisse toi porter sur les flots matelot! tu sais qu'on est là alors donne nous vite de tes nouvelles, nous on est confiante pour toi!
    très gros bisous même si dehors fait pas beau reste bien au chaud...

    Posté par mimi pinceaux, 27 février 2010 à 19:38
  • tout va bien à bord !!!

    je te comprends, je veux tjs savoir,que d'imaginer.

    je t'embrasse
    @ tout bientôt

    Posté par Lystig, 28 février 2010 à 10:21
  • coucou béatrice

    comme je te comprend bon courage mon amie ,gros gros bisous à bientot
    ton amie marianne

    Posté par marianne, 28 février 2010 à 16:41
  • bonjour, plein de bisous de soutien bon courage
    Pierrette

    Posté par danpierre, 01 mars 2010 à 07:59
  • avance doucement mais surement, les attentes sont des moments d'angoisses il ne faut pas les exclures ils sont hélas inevitable mais je crois les doigts pour toi et surtout j'ai confiance en toi matelot
    bises pour une douce fin de journée

    Posté par lou, 01 mars 2010 à 18:26
  • beaujour mon amie

    c'est étrange comme cette question me revient sans cesse.
    qu'est-il mieux de savoir ou d'attendre ?
    moi perso, j'opte pour attendre.
    mais c'est chacun son histoire.

    allé matelot, haut le chapeau
    bisous

    Posté par rsylvie, 02 mars 2010 à 11:58
  • bonjour du matin

    Des mots qui me rapprochent de notre ressenti de chaque jour....avec Micky nous attendons aussi le prochain IRM de fin Juin....Il est certain que l'attente procure un mal être, pénible, usant, contraignant. Un ami m'a récemment dit....Vivez au présent !!! Oui, mais... Ce qui n'empêche pas de penser..... même au présent.

    Posté par jede, 03 mars 2010 à 08:30
  • Coucou

    Des moments difficiles, il faut se battre, aimer, rêver,tu es courageuse .....tu verras le bout du tunnel, je te le souhaite de tout mon coeur
    Bats toi, mais je sais que tu sais faire !
    Je pense à toi
    Bisous

    Posté par Arlette, 03 mars 2010 à 09:43
  • KOUKOU

    Cela faisait un moment que ces pages étaient vides et je m'en réjouissais. Aujourd'hui tu éprouves le besoin d'écrire, de sortir à l'extérieur tout ce que tu ressens à l'intérieur et je te comprends.
    Je te souhaite bon courage pour cette attente car c'est bien cela qui te mets raplapla, après, une fois dans le bain, dans l'action, tu sauras faire face, tiens bon, tu sais que cela va finir par finir, dans quelques jours tu seras délivrée de cette angoisse.
    Je suis de tout coeur avec toi et très confiante, toutes les photos des journées passées avec Mimi et Babette m'ont montré une Béa superbe, rieuse et belle. Je te fais de doux gros bizouz.

    Posté par jo.ailes, 03 mars 2010 à 20:43
  • Ton message remonte à quelques jours, et ton billet d'aujourd'hui parle si bien de Printemps de Renouveau, je veux comprendre que tu as meilleur moral. Tu sais que je connais cette angoisse de l'attente, je l'ai connu pour moi et aujourd'hui, je la vis pour mon mari. Elle nous prend aux tripes et on a beaucoup de mal à s'en défaire, donne nous de tes nouvelles, même si le moral n'est pas top, tu auras besoin d'écrire et de libérer ton coeur. Mais, surtout ne baisse pas les bras, promets le moi. Je t'embrasse fort, p'tit Matelot.

    Posté par Minie, 04 mars 2010 à 06:15
  • I have been visiting various blogs for my term paper research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards

    Posté par Term Papers, 04 mars 2010 à 09:41
  • J'apprécie ce nouveau billet

    J'étais passée le lire sans avoir pris le temps d'y déposer quelques mots, j'espère que depuis ce temps tu as du avoir quelques résultats. Il est vrai que parfois la patience à ces limites surtout lorsque les angoisses prennent le dessus, alors depuis ce temps pas de nouveau post, j'en conclu pas de nouvelles, bonnes nouvelles, enfin tout du moins c'est ce que l'on dit.
    Tu es toujours à la barre, beaucoup de tempêtes sont rudes à traverser en ce moment dans ce monde, alors courage, courage Béa.
    Bisous.

    Posté par mamyfrance, 07 mars 2010 à 08:54
  • ....

    je vois que ton post date d'une semaine !
    oui on comprend ton angoisse mais tu nous montres une Béa si radieuse en ce moment qu'on se dit que tu es plus forte cette fois ci pour te battre !
    Tu tiendras le coup encore une fois tu vois les tempêtes passent et se calment ...le monde va comme ça en ce moment !
    Gros bisous

    Posté par gigi, 07 mars 2010 à 10:32
  • kikou

    pas de nouvel article ni dans le grenier ni ici, c'est donc ici que je te souhaite un bon début de semaine, avec de gros bisous

    Posté par babette, 08 mars 2010 à 07:55
  • Hello Béa

    Comme l'on peut comprendre cette attente qui mine ton intérieur.
    C'est sans doute pour cela que ce stress te perturbe démesurément.
    Mais beaucoup serait dans ton cas, par contre pour avoir vu des photos avec les copines, je te trouve superbe, alors Capitaine juste une petite tempête mais pas un tsunami.
    Courage, nos pensées sont avec toi.
    Bisous

    Posté par luluberlue06, 08 mars 2010 à 08:25
  • J'espère que depuis cet article les nouvelles sont bonnes, courage Béatrice, je sais que tu n'en manques pas.

    Posté par dany, 09 mars 2010 à 14:10
  • c'est sur l'attente est difficile et je te comprend;
    j'attend de lire des bonnes nouvelles,
    à bientôt,

    Posté par ani, 09 mars 2010 à 16:08

Un papotage à faire