Carnet d'humeurs

Un carnet d'humeur au fil des jours : réflexions, poèmes, photos, envies, comment vivre un cancer du sein, combat quotidien, rester femme et mère malgré tout, coups de gueule et pieds de nez

23 mars 2010

856 - Quand on lit ce qui ne nous est pas destiné...enfin presque !!!

analyses
(photo prise sur le net)

Je les attendais et ils sont arrivés. Seulement voilà, le problème c'est que je n'aurai jamais du les avoir, ni les voir et que je les ai eues et vues. Ceci demande une petite explication.

Lundi dernier, c'était le jour "J", le jour de la GROSSE prise de sang, celle du bilan de moitié de traitement. Donc, en bonne fifille, j'ai été voir mes vampires personnels et au demeurant très gentilles (ben oui ce sont des vampires femelles) et j'ai sagement attendu le lundi fin d'après midi pour récupérer comme à chaque fois mes résultats dont elles avaient faxé le double à l'hôpital.

Et là bababoum tout a bien failli basculer. Car si l'ensemble des analyses effectuées sont plus ou moins dans la norme, il y a tout de même un chiffre qui m'a littéralement affolée et rendue physiquement malade. Claude m'a trouvé dans les toilettes en train de rendre tripes et boyaux rien qu'à cause de ce maudit chiffre et toute sa persuasion ne m'a pas totalement convaincue.

Ce chiffre... quel est-il? Il fait parti de ce que l'on appelle les "marqueurs" (signe positif ou non - en gros - d'un cancer). Il y avait deux marqueurs. Le 1er était bon puisqu'en décembre il était de 15.8 (alors qu'il doit être inférieur à 5) et en mars il est de 4.1... de ce côté là c'est bien...
Mais l'autre, il est à 40 alors qu'il devrait être inférieur à 25... déjà là, ça blesse... mais ce qui m'a mis dans l'angoisse c'est que je n'avais aucune valeur référence par rapport à la prise de sang précédente, et ne pouvant pas évaluer si oui ou non ça avait augmenté ou diminué, voyant l'énormité de l'écart en ce que ça devrait être et ce que c'est... vous imaginez le choc émotionnel, physique, psychique et tout et tout que j'ai ressenti.

Le gros de la crise étant passé, je me prépare le mercredi matin à poser les questions nécessaires au médecin référant de l'hôpital.... et là !!! surprise, j'apprends qu'en fait je n'aurai jamais du voir ces résultats, qu'ils étaient normalement réservé aux praticiens justement à cause de cette angoisse, que nous pauvres patients nous éprouvons à leur lecture... oui je veux bien mais alors pourquoi m'a-t-on donné à moi une ordonnance pour faire faire cet examen. Ils ne pouvaient s'entendre entre eux pour "me faire croire" à la prise de sang normale et en réalité faire la grosse prise de sang. Je n'y aurai vu que du feu et je ne me serai pas angoissée. Ceci étant, j'ai tout de même voulu des explications sur ce chiffre un peu beaucoup affolant pour moi.

Résultat : ça a un peu monté par rapport à la dernière fois. Mais ça n'est pas significatif. Je ne suis qu'à la moitié du traitement et le 1er des deux marqueurs a réagi plus que positivement. De toutes les façons, ce ne sera que fin Juin avec la totalité des examens d'imagerie que je referai que les médecins pourront poser un diagnostic sur l'évolution de la chose.... Alors, ma bonne dame, ne vous faites pas de souci pour rien... c'est l'imagerie qui prime sur tout le reste !!!

Ben voilà, une belle claque supplémentaire que je viens de prendre en pleine figure. On me fait des examens qui en gros ne servent à rien ou pas grand chose... qu'en sera-t-il de l'IRM cérébral que je dois passer le 2 avril?... que vais-je entendre? que va-t-on me dire? A suivre ...

Bon Matelot, Caliméro n'est pas loin avec sa coquille, mais le printemps est là, tu as fait la moitié de la croisière (enfin celle prévue au départ)... continue la route et met un pied devant l'autre....

Posté par Béatrice à 07:21 - Humeur du Jour - C'est ici qu'on papote[18] - Permalien [#]

Commentaires

    Il ne faut pas t"angoisser à l'avance , il est toujours temps de le faire s'il y a une mauvaise nouvelle . Le bon moral est pour 50% dans la guèrision de quelque maladie que ce soit , alors hauts les coeurs avec un moral gonflé à bloc . Bisous ma Belle & mille ondes positives s'envolent vers toi . Babette

    Posté par Babette, 23 mars 2010 à 07:35
  • cou cou

    c'est le premier message que je lis et je prends une claque avec toi !
    bonjour l'angoisse mais tiens bon matelot aujourd'hui ciel bleu température clémentes sorts promène toi oublie un peu j'espère qu'il y a peinture
    bonne journée les filles je pense a vous !
    Bisous

    Posté par gigi, 23 mars 2010 à 07:41
  • Voui, le stress nuit à la santé!!!! (je le vis en ce moment).....souffle un peu, profite du printemps qui arrive pour te changer les idées!!!
    bises et (hum)....bonne journée

    Posté par mavacre, 23 mars 2010 à 07:45
  • en bonne voie...

    Posté par Lystig, 23 mars 2010 à 08:13
  • A tout de suite. Bisous. Domi Dessins et Peinture mais aussi EX VAMPIRE (laborantine médicale...)

    Posté par Domi, 23 mars 2010 à 08:25
  • coucou
    bonjour le stress, mais ne t'inquiète pas, nous allons nous occuper aujourd'hui de te le faire évacuer....
    de grosses bises et à tout à l'heure

    Posté par béa, 23 mars 2010 à 08:44
  • Ohé Capitaine !!!

    ouille ouille quelle horrible tempête Capitaine Farfalle !!! Ouf, encore une de passé, maintenant courage, pour attaquer la seconde partie de la croisière !!!! Le navire est solide !! la preuve, après ce gros " coup de tabac" !! ......
    C'est le printemps, toujours cap vers le ciel bleu et le soleil !!!! en avant toute Capitaine!! vous êtes admirable ..
    Bises de l'Armoricaine

    Posté par l'Armoricaine, 23 mars 2010 à 10:39
  • et vi ma béa....c'est aussi pourquoi j'évite d'aller sur les sites médicaux : l'interprétation que l'on peut faire de certains termes peut nous faire passer de sales quart d'heure !!!

    le dernier en date était justement sur des marqueurs que j'ai du faire (et qu'il faut que je refasse en aout).....mon médecin ne me dit rien, la secrétaire évite le sujet...et moi faut pas me prendre pour une conne quoi je comprends bien qu'il y a un hic....et du coup je suis allée sur un de ces fameux sites....et pourtant jsuis du milieu et bien je me suis fais le film du siecle !!! jpense que je peux me décerner l'oscar direct....lol

    tout ça pour dire (et c'est plus facile à dire qu'à faire) ne jamais interpreter avant le médecin !!!

    gros bisous ma belle, faut que je retourne au taf ce soir....jsuis de nuit...grrrrrrr
    bisous
    oka

    Posté par okatarinabella, 23 mars 2010 à 18:14
  • c'est vrai que nous nous affolons souvent en regardant mais surtout en interpretant les analyses j'avoue qu'en étant de la "partie" je m'affole beaucoup plus que quelqu'un qui ne "connait pas"
    allez cap sur le printemps et sur le bel été qui s'annonçent sans trop de frayeur
    bises pour de douces soirées

    Posté par lou, 23 mars 2010 à 18:42
  • bonjour, ho là là!!!!!!!!
    regardons les petites fleurs le printemps est là
    et avec lui de l'espoir
    courage bisous Pierrette

    Posté par danpierre, 24 mars 2010 à 07:35
  • coucou matelot

    Et bien, bonjour les angoisses et je te comprends , mais vogue tranquille sur les eaux Béa, il faut surtout relativiser face à cette mésaventure et surtout garder le moral.Je m'aperçois encore une fois de plus que dans ce domaine aussi , il y a un manque de conscience professionnelle, hélas je parle en connaissance de cause.Voilà que tu vas apprender cet IRM maintenant, prends vite ta farfallette et file marcher au bord de la mer, les vagues te guideront pour garder le cap sans dérive.
    Gros bisous Béa, je pense bien à toi.

    Posté par mamyfrance, 24 mars 2010 à 15:34
  • Hello Capitaine

    Une mer houleuse, démontée qui donne des"hauts le coeur," 50% du voyage fait, et derrière tout çà une embellie, une mer calme et turquoise, un lagon en fait.
    Juste une mauvaise rencontre avec des pirates, ils ne sont même pas montés à bord, alors courage Capitaine, tu accosteras et sur le quai il y aura du monde qui t'attendra.
    De gros bisous

    Posté par luluberlue06, 25 mars 2010 à 08:20
  • Allez hauts les coeurs, tout va bien se passer, tu es une battante, tâche de vivre l'instant présent et ne pas te projeter dans des terres incertaines. Je sais que c'est dur mais tu vas y arriver. Courage. Bisous.

    Posté par Poésie, 25 mars 2010 à 09:00
  • J'imagine le stress qui a dû t'envahir lors de cette lecture, mais il faut toujours positiver même s'il y a des jours où c'est plus facile que d'autres.Garde le moral,on est toutes avec toi.Bisous

    Posté par dany, 25 mars 2010 à 18:38
  • Toujours des hauts et des bas, toujours des coups de stress, et ainsi de suite, la maladie est une succession de coups au moral. Mais l'essentiel c'est que les médecins t'ait rassurée. Le 1er marqueur réagit déjà très bien, c'est un très bon signe, tu verras l'autre descendra aussi, tu n'ais qu'à la moitié. Tiens bon la barre petit matelot et remonte toi le moral avec tes copines. Je pense bien à toi, à bientôt. Grosses bises amicales.

    Posté par Minie, 26 mars 2010 à 06:51
  • Les messages que les matelots trouvent dans les bouteilles jetées à la mer et qui viennent à leur rencontre sont toujours empreints de mystère et peuvent quelquefois faire peur. Les marins ne parviennent pas toujours à déchiffrer la clé du mystère, rebalance cette bouteille à la mer, d'autres plus sympathiques t'attendent au bout de ta traversée - Bises - Claude

    Posté par claude, 26 mars 2010 à 07:40
  • Koukou

    C'est "jo évasion" en vadrouille chez ma maman à Nice. Je profite d'un moment de repos pour venir promener sur les blogs.
    Alors tu t'es fait une drôle de frayeur ! on comprends mieux pourquoi ils le cachent aux patients. Ce n'est qu'un résultat, en cours de traitement, donc à moitié fiable, de quoi quand même te rassurer et continuer plus sereinement jusqu'à la fin du traitement. Là, j'espère de tout coeur, que les résultats seront encourageants, le printemps est là et l'espoir vient avec lui. Gros bizouz Béa, on y croit, accroche toi bien pour la dernière ligne droite.

    Posté par capucine, 26 mars 2010 à 16:50
  • Bonjour,

    Ah, les marqueurs...Je suis touchée par la même pathologie et tous les 3 ou 4 mois, je vis la même angoisse et dès la sortie du labo; la 1ère chose que je regarde...CA15-3 et ACE. Un jour, le 1er marqueur est monté et c'est toute tremblante que j'ai demandé quelques explications.L'oncologue, voyant dans quel état je me trouvais a fait appel à une collègue afin qu'elle m'explique à son tour...Je n'ai éprouvé aucune gêne de demander et redemander.Finalement,( là j'ai été convaincue), l'oncologue m'a proposé de passer une journée dans un labo et de demander un prélèvement toutes les heures!!!Il m'a dit: "vous n'aurez jamais les mêmes valeurs!""Ce qui est important est la fourchette des résultats".Il n'empêche que je réagis comme vous , vous comprend totalement et espère que l'onde de choc s'est adoucie. Je crois que l'on n'en a jamais fini avec le crabe mais je sais que votre équipage est de qualité!
    Bon vent à vous!

    Posté par chartres, 28 mars 2010 à 15:16

Un papotage à faire