Carnet d'humeurs

Un carnet d'humeur au fil des jours : réflexions, poèmes, photos, envies, comment vivre un cancer du sein, combat quotidien, rester femme et mère malgré tout, coups de gueule et pieds de nez

16 septembre 2011

869 - Il m'a laissé le temps d'un été...

27599_t6
(photo prise sur le net)

Hier rendez-vous à l'hosto pour la visite classique après les examens... Depuis quelques jours je sentais bien que le top n'est pas là. Impossible de dormir correctement, pas l'envie de manger, bref pas bien bien...

Et puis hier le verdict est tombé. Nouveau combat à envisager, nouveau protocole mis en place, nouvelles épreuves à parcourir... même si je m'y attendais, car je sais que je ne guérirai jamais (à aujourd'hui tout du moins), que je devrais toujours courir derrière lui, l'assomer, l'endormir avant qu'il ne se réveille à nouveau... j'aurai bien aimé qu'il me laisse un peu plus longtemps tranquille... mais c'était trop lui demandé. Il s'est réveillé, il veut encore des coups, il ne lâche pas l'affaire...

Alors des coups je vais encore lui en donner. Alors des sommifères il va encore en prendre. Alors si lui ne lâche pas, moi non plus je ne le lâcherai pas. Il faut qu'il en soit persuadé !!!

Donc hier, nouvel emploi du temps. Chargé. Lourd. Peut être un peu plus difficile à supporter dans le sens où dans les semaines qui vont arriver je n'aurai pas beaucoup de répit. Toujours, tous les jours, sur la brèche, l'arme à la main, le poing levé... C'est mon piqueur attitré qui est content, nous reprenons nos discussions 3 fois par semaine. Il est gentil mon piqueur, hier soir nous avons renoué avec une piqûre d'E.P.O et nous nous sommes mis d'accord sur le modus opérandi.

Voilà, hier j'ai appris que la sale bestiole avait de nouveau relevé la tête... Alors, après avoir joué Caliméro toute la journée, pleuré sur mon sort des heures et des heures durant, j'ai fini par "tomber", ivre de fatigue et de trouille... j'ai dormi, ça peut paraître incongru mais oui j'ai dormi et même pas si mal que ça pour me réveiller ce matin encore plus déterminée que jamais à ne pas laisser cette saloperie me prendre de court.

Alors Caliméro a jeté une fois encore sa coquille à la poubelle. Caliméro a mis un mouchoir dans sa poche pour les jours de moins bien, mais Caliméro relève le défi une fois encore et Caliméro ne baissera pas les bras...

Alllez Matelot, le rivage abordé cet été s'éloigne à nouveau mais on reviendra bientôt sur des rives plus calmes... Il faut laisser du temps au temps et avancer, toujours debout, toujours droite.

Posté par Béatrice à 08:49 - Humeur du Jour - C'est ici qu'on papote[25] - Permalien [#]

Commentaires

    ...
    Magnifique Béa, triomphante, toujours...
    Je pense à toi, je pense à toi, je pense à toi...

    Posté par claire, 16 septembre 2011 à 08:57
  • je suis de tout coeur avec toi , j'aime ton courage..je suis sure que tu vas pouvoir te poser sur le rivage du calme de la sérénité..je t'embrasse fort très très fort

    Posté par lou, 16 septembre 2011 à 09:08
  • Tu nous montres de toi la battante, la déterminée, mais saches que nous aimons aussi le Caliméro et nous pensons à lui également sans que tu n'es besoin de nous dire quant il est là. Tu peux nous le montrer, nous sommes là pour lui aussi. Tu seras toujours un exemple pour nous tous. Nous t'aimons. Gros bisous ma Titounette Belle. Courage tu l'auras à nouveau, tu es plus forte que Lui.

    Posté par Marie Claude, 16 septembre 2011 à 09:11
  • Kou-Kou

    c'est bizarre j'aime pas venir papoter ici
    je lis avec beaucoup d'attention ton récit et une fois de plus j 'admire ton courage !
    Tiens bon matelot, ça va tanguer mais nous t'aiderons a tenir la barre!
    mille bisous

    Posté par gigi, 16 septembre 2011 à 09:22
  • je n'aime pas voir un article désormais dans ce carnet, quand je vois je sais qu'il y a du tangage, aller matelot tu as déja connu cette marée mouvementé est tu as toujours su tenir le cap, une fois de plus tu vas tenir la barre est nous serons auprès de toi pour hisser la voile bien haut
    gros bisous

    Posté par babette, 16 septembre 2011 à 09:42
  • Je n'aurai jamais voulut lire cet article

    Mais je vois qu'avec tes gants de boxe tu es bien déterminée à combrattre une nouvelle fois cet saleté de crabe qui ne te laisse guère de répit et comme tu as raison de résister à cette invasion fléau du siècle.Tu as déjà traversée des tempêtes et en petit matelot que tu es, c'est avec le grade de capitaine que tu arriveras à bon port avec la détermination que tu as.
    Bisous et à bientôt, mais pas sur ce blog là.

    Posté par Mamyfrance, 16 septembre 2011 à 11:16
  • Bonjour madame la présidente..
    De saut de puce en saut de puce, j'arrive ici (je ne vous les nommerai pas tous, car, ce serait trop long à les énumérer)...
    Je ne (je ne vous) connais pas..Après tout, va savoir, peut-être que si, si vous connaissez les Impatientes et les Essentielles..
    Je ne sais pas de quel cancer vous êtes atteinte, quoique sur le blog de votre pote, Pascal je crois, il a parlé de ruban rose..Si c'est le ruban rose, votre mal, enfin plutôt le crabe qui vous grignote petit à petit serait le cancer du sein..Me trompe-je ?
    Pour la 1ere fois, je vais faire court (oui, on dit de moi que je suis la bavarde du net)..Je suis de tout coeur avec vous..
    J'ai connu cette saleté aussi, il y a 6 ans..Je prie le ciel que cet oiseau de malheur, enfin là crustacé en l'occurence, m'oublie pendant encore longtemps..
    Mais, je suis toujours en relation avec mes copines (virtuelles et réelles) qui, comme vous, subissent jour après jour, mois après moi, de la chimio en continue, de la souffrance..mais qui aiment la vie, qui aiment rire..On oublie un peu trop qu'un malade aime oublier sa maladie (quand il ne souffre pas trop) et aime parler d'autre chose, aime la vie...

    Pleurez, pleurez..Ma mère me disait : "pleure, tu pisseras moins au lit"..Aux adultes, on leur dit : "pleure, pleure, ça te fera du bien"...Après avoir pleurer un bon coup, on est prêt (tes) à repartir au combat....
    Je vais aller mettre un petit mot à votre pote, madame la présidente...Bon courage..et, si mon petit message ne vous a pas choqué, je vous mettrai la prochaine fois le lien de mon blog...Hier, je parlais avec ma belle-soeur, qui disait qu'il n'était pas bon de trop se raconter sur un blog...Je lui ai répondu que notre blog, c'est notre "bébé", notre espace de liberté (toute relative, certes), l'endroit où nous avons l'impression que nos lecteurs nous soutiennent, là, où nous nous confions le plus..En fait, notre blog, c'est notre force...A bientôt...peut-être..

    Posté par juliette, 16 septembre 2011 à 11:19
  • Bonsoir Béa,
    Depuis le temps que les blogs me permettent de croiser ces combattants de première ligne dont tu fais partie, avec Pascal et tant d'autres, je me dis qu'être confronté au cancer, c'est ni plus ni moins partir à la guerre. Une guerre longue et dure avec son lot de souffrance, d'isolement, de questionnement, avec ces répits… provisoires. Tout comme la guerre, la maladie est dangereuse. nul ne sait quand et comment ça finira. La seule certitude au fil des combats est que celui ou celle qui lâchera prise tombera. C'est ce sentiment que je retrouve avec force dans tes propos.
    Tu as un sacré courage, tu sais.
    Je t'embrasse Béa.

    Posté par Marcus, 16 septembre 2011 à 23:07
  • Ta sagesse et ta témérité font de toi une grande DAME une force de la nature ... Ce nouveau protocole va t,aider à ensuquer la sale bestiole et nous serons toutes et tous serrées toi pour t,aider dans ce nouveau combat ... Courage capitaine c,est quand même toi qui commande et tiens bon la barre... Trés trés gros bisous

    Posté par mimipinceau, 17 septembre 2011 à 00:02
  • Moi qui étais dans ma coquille, je sors ce matin pour venir te faire un coucou et voilà que je tombe sur cet article. Oh, non, je n'aurais pas voulu le lire. Mais petit Matelot, comme à chaque fois tu vas te battre, je sais que tu es forte, cette nouvelle épreuve, tu la vaincras même si les moments qui t'attendent, tes doutes, tes angoisses, ta peur, un jour seront relégués dans les oubliettes. Crois bien que je pense à toi, très fort, je t'embrasse bien amicalement

    Posté par **Minie**, 17 septembre 2011 à 07:07
  • Très gros bisous Béa. Domi.

    Posté par domidessins, 18 septembre 2011 à 06:46
  • Béatrice, je suis si confuse de t'avoir envoyé un mail cet après-midi sans être passée sur tes blogs auparavant... Triste nouvelle que je n'aurais pas voulu lire, comme tu n'aurais pas voulu l'affronter de nouveau... les mots sont dérisoires, je ne connais pas ton histoire, juste quelques bribes, concernant ce fichu cancer contre lequel tu te bats avec tant de volonté et d'énergie , mais si ça concerne le ruban rose, c'est une évidence, ce que je suis en train de préparer sera pour toi !!
    Je t'embrasse ♥ et pense très fort à toi

    Posté par MissKa, 18 septembre 2011 à 22:33
  • Touchée par la même pathologie que la vôtre, je venais régulièrement sur votre blog, en "sous marin", sans laisser de message. Aujourd'hui, je souhaite vous dire que je pense à vous, sincèrement

    Posté par chartres, 21 septembre 2011 à 10:31
  • Je passais par ici, un peu par hasard , je viens de temps en temps vérifier que tout va bien pour toi. Aujourd'hui j'ai appris que mon amie qui a un cancer du poumon a eu de mauvais résultats à son scanner....... Foutue maladie! Comme toi elle est forte, elle combat! J'ai une grosse pensée pour toi, les mots me manquent mais je sais les souffrances, les doutes et surtout l'espoir, tu vaincras, vous vaincrez........ je t'embrasse du fond du coeur.

    Posté par Clarine, 21 septembre 2011 à 20:14
  • Un caliméro battant plus fort que cette saleté ! tu as bien raison ! je sais pour te lire depuis longtemps que tu sais tenir le cap et ce n'est pas cette tempête.. Je suis DE TOUT MON COEUR AVEC TOI !
    Enormes biz Lyne

    Posté par ombremicocoulier, 23 septembre 2011 à 18:45
  • ohé Captinaine !!!

    Je suis fière de notre Capitaine, qui a du " pep ", en enfilant ses gants de boxe !! ça va barder une fois de plus, et droit devant toute !! Nous sommes à tes côtés et pensons à toi, pour tenir bon la barre !!......
    bizzzzzzzzzzzzzz
    l'Armoricaine

    Posté par l'Armoricaine, 25 septembre 2011 à 18:22
  • De tous coeur avec toi, je lis cet article ce soir. Je comprends mieux l'article sur ton précédent blog....
    Toutes mes pensées volent vers toi, je suis de tout coeur avec toi. Je t'embrasse sois forte comme tu l'as toujours était.Sandrine

    Posté par clochette, 26 septembre 2011 à 00:02
  • La photo que tu as choisie pour cet article montre bien toute ta détermination à gagner le combat, courage Béa, je sais que tu n'en manques pas, je pense à toi.

    Posté par danyl, 28 septembre 2011 à 07:34
  • Courage !

    Je suis absente des blogs en ce moment, pour cause de soucis familiaux, entre autres, mais tjrs abonnée à la NL, je découvre cet article en arrivant du grenier de F.
    Même si je n'ai plus de contacts, même loin, je m'associe à ton cri du coeur et te dit bravo pour ta détermination et ton courage pour combattre ce mal du siècle. Il t'a heureusement laissé profiter au maximum de l'été où tu as engrangé de merveilleux souvenirs et passé de supers moments. Maintenant, c'est la rentrée et tu enfiles tes gants de boxe, belle image, pour si ce n'est l'anéantir, l'assommer un bon coup pour un bon moment. Mes pensées et espoirs t'accompagnent, même en silence.
    Je te fais de très gros bizouz, compatriote marseillaise et te souhaite un grand courage, mais çà tu en as, je te fais confiance.

    Posté par joailes, 01 octobre 2011 à 19:34
  • Je t'embrasse tout simplement et t'envoie plein d'ondes positives....

    Posté par dany, 02 octobre 2011 à 14:20
  • Hello Capitaine

    A l'abordage, crie la bande des Tamalous, un crabe en vue....
    Mais nous l'aurons, nous sommes armés et avec un grand coup de gants de boxe, il sombrera tout démantibulé au fin fond des Abysses.
    Et si le Capitaine est enfermé parfois dans sa cabine, nous irons l'aider à regarder l'horizon si bleu avec une ligne rose annonçant à nouveau TERRE TERRE !
    Une battante tu es Béa et un battante tu resteras... et comme disait Jacques Brel... T'es pas tout seul Jef...T'es pas toute seule Béa.
    Gros bisous

    Posté par luluberlue06, 04 octobre 2011 à 09:01
  • Allez Matelot Béa, tiens bon la barre. Tu passeras la vague ! De tout coeur avec toi !!!

    Posté par Nouchk, 08 octobre 2011 à 10:17
  • Je découvre ton blog via le blog de cerise violette, je te souhaite bon courage, je reviendrai prendre des nouvelles. De tout coeur avec toi.

    Posté par Jocelyne, 08 octobre 2011 à 21:48
  • Petite correction, c'est via le blog de Nouchk que j'ai découvert ton blog. Je me suis inscrite à ta newsletter. @bientôt

    Posté par Jocelyne, 08 octobre 2011 à 21:52
  • Tu gagneras une fois de plus parce que tu es forte et courageuse. Je t'embrasse de tout mon coeur.

    Posté par Poésie, 09 octobre 2011 à 09:59

Un papotage à faire